Réaliser un bilan de compétences

Faites votre bilan de compétences avec Pascal Méreu

Pascal Méreu est habilité à réaliser votre bilan de compétences à votre demande ou bien à celle de votre employeur. Un entretien préalable à toute prise en charge permettra de vous engager dans la relation de confiance nécessaire à une démarche réussie.

Effectuer un bilan de compétences

Faire la démarche d’un bilan de compétences, c’est entreprendre un véritable check-up et constitue une étape quasi-incontournable dans la construction d’un parcours professionnel. 


Que vous souhaitez faire le point sur votre carrière, valider un projet professionnel, changer de poste ou de métier, dynamiser une recherche d’emploi, le bilan de compétences vous permet de:

  • Faire l'inventaire de vos atouts en matière de compétences personnelles et professionnelles, aptitudes, potentialité, personnalité, motivations. Evaluer la faisabilité d'un projet déjà défini, la pertinence d'une formation de longue durée ou d'une orientation nouvelle.
  • Construire un projet professionnel ou de formation. Réfléchir à des pistes d'orientation et de développement, des scénarios d'évolution de carrière.
  • Prendre conscience de vos points faibles en terme de compétences, aptitudes, personnalité au regard de vos souhaits d'évolution et se fixer des objectifs d'amélioration à terme à l'aide d'un plan d'action.
  • Prendre du recul, apprendre à s'évaluer, analyser ses motivations réelles et enfin accroître son autonomie dans ses choix professionnels et personnels.
     

L'ensemble de ces attentes peut s'inscrire dans une perspective d'orientation, de réorientation, d'évolution de carrière ou de repositionnement sur le marché de l'emploi interne ou externe.

Le déroulement d'un bilan de compétences

Le bilan de compétences comprend, sous la conduite du prestataire, les trois phases suivantes ( Art. R6322-35 du code du travail) :

  1. Une phase préliminaire qui a pour objet : 
    - de confirmer l’engagement du bénéficiaire dans sa démarche.
    - de définir et d’analyser la nature de ses besoins.
    - de l’informer des conditions de déroulement du bilan, ainsi que des méthodes et techniques mises en œuvre.
     
  2. Une phase d’investigation permettant au bénéficiaire :
    - d’analyser ses motivations et intérêts professionnels et personnels.
    - d’identifier ses compétences et aptitudes professionnelles et personnelles et, le cas échéant, d’évaluer ses connaissances générales.
    - de déterminer ses possibilités d’évolution professionnelle. 
     
  3. Une phase de conclusion (ou de restitution) qui, par la voie d’entretiens personnalisés, permet au bénéficiaire : 
    - de prendre connaissance des résultats détaillés de la phase d’investigation. 
    - de recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel et, le cas échéant, d’un projet de formation.
    - de prévoir les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet.

Cette phase de conclusion se termine par la présentation au bénéficiaire du document de synthèse prévu par l’article L.6313-10. 

  • Suivi de la situation du bénéficiaire 6 mois après la fin du bilan.
  • Prise de rendez-vous le dernier jour du bilan 6 mois après, envoi d’un courrier de confirmation du rendez-vous et/ou proposition de réaliser un suivi par téléphone ou en renvoyant la fiche de suivi, jointe au courrier.

Informations pratiques sur le bilan de compétences

Vous êtes salarié

Un congé de bilan de compétences doit être demandé auprès de votre employeur, au moins, 60 jours avant la date du 1er entretien.

Certaines conditions doivent être remplies selon votre situation professionnelle :

  • Vous êtes en CDI ? Activité salariée sur les  5 dernières années (et d’au moins 12 mois dans votre entreprise actuelle).  
  • Vous êtes en CDD ? Activité salariée d’au moins 24 mois sur les 5 dernières années (dont 4 mois au cours des 12 derniers mois).  
  • Vous êtes intérimaire ? Activité salariée de 6 084 heures minimum sur les 5 dernières années (ou 3200 heures sur les 3 dernières années) dont 1 600 heures au cours des 18 derniers mois dans l’entreprise auprès de laquelle vous allez demander ce congé.

Votre employeur dispose de 30 jours pour accorder, ou reporter (dans la limite de 6 mois), votre congé de bilan de compétences.

La prise en charge des dépenses liées à ce congé peut être déposée auprès de l’OPACIF (Organisme Paritaire Agréé au titre des Congés Individuels de Formation).