Qu'est-ce que l'hypnose Ericksonienne ?

C'est l'une des techniques que nous pouvons être amené à utiliser qui génère le plus de questions : Technique qui n'a rien à voir avec l'hypnose de spectacle.

Découvrir la pratique hypnotique

Si vous avez des problèmes psychologiques, même profonds ou anciens, vous pouvez faire une hypnothérapie pour vous en débarrasser. C'est aujourd'hui la méthode de traitement des troubles psychiques la plus efficace et la plus rapide.

Vous pouvez aussi utiliser l'hypnose simplement pour améliorer votre vie.  votre bien-être, votre santé, dépasser des obstacles comme la timidité ou le manque de confiance en vous, ou changer un comportement qui n'est pas satisfaisant ou que vous avez du mal à contrôler (fumer, boire, manger, dormir,  etc.). Vous pouvez alors apprendre à faire de l'autohypnose et changer votre vie pour la rendre plus satisfaisante.

La plus connue des pratiques hypnotiques, c’est celle pratiquée par des artistes médiatisés comme Mesmer, Franck Syx… Il s'agit de la première forme historique de l’hypnose. Elle est directive et autoritaire "dormez, je le veux !" Elle utilise la fascination et des techniques de communication hypnotiques sspectaculaires. C’est ce phénomène de foire qui a le plus discrédité l’utilisation de l’hypnose dans un cadre thérapeutique.

 

 

L'hypnose traditionnelle et Ericksonienne

L’hypnose traditionnelle

C’est celle que pratiquaient Liébault et Bernheim (l’Ecole de Nancy) ou qu’utilisait Sigmund Freud il y a un siècle. C’est l’Hypnose-Suggestion dans laquelle une ou des suggestions sont répétées plusieurs fois par le médecin pour induire un changement de comportement. Des phénomènes de dépendance au médecin peuvent être constatés. Dans ces deux formes historiques de l’hypnose et en schématisant, on constate :

  • Une domination-soumission ( position haute du thérapeute qui dirige toute la séance)
  • La mise en place d’une forme de « pouvoir »
  • Des gestes et demandes directifs, affirmatifs offrant peu d’alternatives au patient
  • Une transe hypnotique qui doit être profonde

L’Hypnose Ericksonienne

Reconnue aujourd’hui comme la plus pratiquée au monde. Elle tire son  nom du célèbre psychiatre américain Milton Erickson. Elle est l'aboutissement de l'art du langage et de la communication utilisés en hypnose. On y retrouve les éléments suivants :

  • Pas de domination ni de position haute du thérapeute
  • L’absence de « pouvoir » et de gestes directifs
  • Des demandes permissives offrant du choix au patient
  • Un thérapeute qui fait des propositions au patient
  • Une transe hypnotique légère, un simple lâcher prise
  • Des suggestions indirectes ou ouvertes.

De nouveaux courants émergent actuellement dans le champ de la thérapie hypnotique avec des pratiques comme la "nouvelle hypnose" ( travaux de jean Godin et ses successeurs) ou "l’hypnose humaniste" ( Olivier Lockert). Les praticiens de ces écoles ont conservé les outils enseignés par Erickson et s'intéressent en plus au bien-être et à la qualité de vie du patient ainsi qu'à leurs rêves, leurs croyances, leurs aspirations profondes. L’hypnose humaniste travaille davantage à "l’ouverture de conscience" plutôt qu’avec l’inconscient et pratique de la thérapie symbolique avec des techniques d’accompagnements spécifiques. 

Questions-réponses

Est-ce que tout le monde peut suivre une thérapie hypnotique ?

Oui, chacun est hypnotisable, tout est fonction de degré d’approfondissement de la transe hypnotique. L'hypnose est un état complètement naturel, facile à obtenir et très propice à la détente.

L’état d’hypnose est vécu tous les jours sans pour autant que vous en preniez conscience.

  • Un long trajet en voiture sur l’autoroute, plongé dans vos pensées.
  • Quand vous êtes "dans la lune" : à la fois physiquement à un endroit et complètement ailleurs par la pensée (un exemple : vous conduisez en voiture, vous signalez vos changements de direction, vous vous arrêtez au feu rouge... pendant qu'une partie de vous est absorbée par la musique ou toutes sortes de pensées. Vous vous rendez compte que vous êtes arrivé sans avoir eu conscience d'être passé par tel endroit ou telle rue. Une partie de vous conduisait de manière automatique alors qu'une autre se trouvait en imagination complètement ailleurs.

C'est cet état là que nous reconnaissons en thérapie et que nous amplifions.

Cela étant dit, pour qu'une séance d'hypnose fonctionne bien, il faut obligatoirement que la personne soit volontaire dans le processus et se sente en confiance avec le praticien.

Quelles sont les contre-indications ?

En dehors des troubles psychotiques identifiés, des états limites, ou bien la personnalité paranoïaque , il semble évident que l’hypnose n’est également pas indiquée chez des personnes atteintes de troubles cognitifs comme l’aphasie de Wernicke ou tout autre trouble du langage oral qui pourrait rendre l’approche difficile.